Participer

Exposer

Festival Nicéphore + 168

Derrière chaque photographie, il y a un regard. Loin d’être étranger à la chose vue, le photographe participe à la réalité, devient partisan ; ne serait-ce que pour rendre la réalité plus criante de vérité !

Le festival d’image fixe Nicéphore + 168, organisé par l’association Sténopé, nous entraîne sur le thème du parti pris, de l’image engagée, dans un véritable tour du monde de la photographie documentaire.

du 4 au 22 octobre à Clermont-Ferrand

PDF - 1.1 Mo
Téléchargez le programme

Le site officiel : http://festival.nicephore.free.fr/


Les Métaphores du réel

Métaphore : figure de rhétorique par laquelle on transporte la signification propre d’un mot à une autre signification qui ne lui convient qu’en vertu d’une comparaison qui est dans l’esprit (cf. Le Littré). Un exercice et une figure de style donc qui, participant du domaine de l’humour, de l’outrance, parfois même de l’outrage, quand ce n’est pas de l’ensemble réuni, a pour fonction, vice ou vertu à chacun d’en juger, de soutenir, souligner, amplifier un propos pour le rendre plus signifiant encore.

A la limite de l’abus de pouvoir qu’on peut donner aux mots, une formule magique qui, jouant d’elle-même et jouant avec eux, les conjugue sans vergogne et transgresse les limites d’une vérité, présumée objective, pour la rendre plus évidente, plus riche ou plus évocatrice à notre imagination. En somme, pour lui donner une image plus propice à parler à nos sens. Ainsi se pose la question de la véritable identité du réel. Est-ce la chose immédiate perçue ? Ou la vision qu’en conçoit notre esprit ?

Le réel est il amplement et si parfaitement contenu dans le strict état des choses ? Ou a-t-il besoin de l’extrapolation pour être appréhendé ? N’a t-il pas précisément besoin du surréel pour exister ? Et l’image vue ? Aurait-elle la moindre réalité sans cette autre contenue, suggérée par-delà elle-même ? Sans cette métaphore intégrée qui lui donne sa substance.

Autant de questions soulevées par les images proposées à l’occasion de cette 9ème édition du festival Nicephore + … 168. Autant de questions auxquelles les artistes présentés ont, à l’évidence, trouvé chacun leur réponse.

Ils ont, en tout état de cause, laissé champ libre à d’intuitives digressions. Vers quelles vérités poursuivies les ont-elles emportés ? Pour le savoir, à nous de faire de même.

Patrick Ehme

Les photographes :

Man Ray
Gilbert Garcin
Pilar Albajar
Antonio Altarriba
Fran Herbello
Chema Madoz
Marc Le Mené
Marc Lathuillière
Amélie Soubrand
Didier Leplat
L’atelier du Corum St-Jean
Pascal Jupillat
Philippe Mallaret
Marlène Falgon
Jean-Claude Labourier
Fabrice Deprez
David F

Conférence le 16 octobre :

Conférence… Catherine Guillot Centre Camille Claudel 3, rue Maréchal Joffre jeudi 16 octobre 18h30 Pour mieux comprendre ces « métaphores » conjuguées, au propre comme au figuré, par les artistes présentés à l’occasion de ce 9ème festival, l’association Sténopé vous invite à une visite guidée et une rencontre avec

Catherine Guillot
conférencière nationale, spécialisée en histoire de l’art,
jeudi 16 octobre, à 18h30, au centre Camille-Claudel.

 
Les oeuvres présentées sur ce site le sont avec la permission des artistes. Tous les droits concernant les photos et images présentées sur ce site
sont réservés, toutes les reproductions ou partielles ou intégrales, ainsi que les distributions sont strictement interdites sans l'accord des artistes.